Rechercher

Le sourire, comme une bouffée d’espoirs au printemps!




Avec le contexte actuel, nous prenons conscience que le fait d'être privé du bas du visage a eu un effet nostalgique sur quelque chose que l'on considérait comme acquis : * le sourire *.


Darwin en 1872 évaluait qu’en changeant une expression faciale, on transforme également son humeur. Sceptique? Placez un crayon dans votre bouche, entre vos dents en créant un sourire. Ce sourire, bien qu’imposé, trompera votre esprit en le rendant immédiatement plus positif. Comment expliquer ce phénomène? C’est simple. Sourire stimule l'hormone du plaisir tout en provoquant naturellement une meilleure humeur générale. Sourire est en fait plus relaxant pour votre visage que l’expression neutre ou négative puisque cela implique le travail simultané de 17 muscles faciaux.


Le sourire est aussi un semeur de joie, provoquant chez son interlocuteur une naturelle empathie. En fait, le sourire est une porte d’entrée relationnelle positivement universelle. En tant de pandémie, la disparition de ce langage corporel nous a donc obligés à nous inventer de nouveaux « synonymes » de cet élément primordial du langage corporel. Par exemple : nous avons eu plus que jamais recours à un flot de sympathiques d’émojis souriants que l'on ajoute à la fin d'un message pour préciser le ton pétillant de notre missive.


Huma vous propose donc un défi ! Ce printemps, redoublez d’originalité afin d’afficher votre plus beau sourire. Profitez-en pour dire bonjour à tous les gens que vous rencontrez. Vous démarrerez ainsi une réaction en chaine de bonne humeur et de merveilleux sourires tout autour de vous en plus de récolter une fabuleuse dose d’énergies positives. Allez-y et surtout amusez-vous!

6 vues0 commentaire