top of page
Rechercher

Votre cerveau est plastique !

Dernière mise à jour : 27 mai 2023

Qu'est-ce que la neuroplasticité du cerveau ?


Plasticité cérébrale, neuroplasticité, plasticité neuronale … différents mots pour décrire une compétence extraordinaire que possède notre cerveau.

Il est « plastique » !


Qu'est-ce que la neuroplasticité du cerveau ?

La neuroplasticité est le processus par lequel des neurones peuvent être créés, se réorganisent et améliorent l'efficacité de leurs communications entre eux. Elle s'opère chaque fois que nous faisons un nouvel apprentissage, peu importe le domaine, autant académique, créatif ou moteur.


La plasticité neuronale est donc la faculté du cerveau à récupérer et à se restructurer. Cette capacité adaptative permet au cerveau de récupérer après des traumas, troubles ou lésions mais aussi de réduire l'impact de maladies neurodégénératives (Alzheimer, dyslexie, TDA, maladie de Parkinson, sclérose en plaques)


Longtemps, il a été supposé qu’une fois l’âge adulte atteint, nous perdions chaque jour des neurones et que notre « stock de neurones » ne pouvait que décroître au fur et à mesure des années. Faux !

Aujourd’hui, grâce à la recherche, nous savons que de nouveaux neurones peuvent être produits tout au long de la vie (neurogenèse) et surtout que le cerveau est capable de se réorganiser, qu’importe l’âge. Il s’adapte tout au long de notre vie. Prenez -en soin !


Conseils pour stimuler la mémoire :

1. Ayez une vie sociable active : Les contacts sociaux permettent de rester * en éveille* Les loisirs collectifs offrent l’occasion d’apprendre d’observer, discuter.


2. Contrôler vos émotions : Éviter les moments de stress, de peur, d’angoisse. Les techniques d’imagerie médicale montrent que le stress ou la dépression altèrent l’activité des neurones et la plasticité cérébrale. Apprendre à contrôler nos émotions, permet de combattre ces dommages au cerveau.


3. Entrainer votre cerveau

Saisissez toute occasion de faire travailler votre mémoire ou acquérir de nouvelle compétence. Plusieurs programmes sont disponibles sur internet, bibliothèque, jeux de société ou console de jeux etc…


4. Dormez bien : Le manque de sommeil est directement relié à la consolidation de nouveaux apprentissages dans la mémoire. Les nouvelles connexions neuronales se renforcent pendant le sommeil

( plasticité cérébrale)


5. Bien bouger : La pratique d’une activité physique a tout âge a une influence bénéfique non seulement sur le corps mais aussi sur le fonctionnement de notre cerveau. L’exercice physique favorise d’acheminer le sang, donc l’oxygène, vers les neurones cérébraux.

Une activité physique favorise le renouvellement des neurones cérébraux et de leurs connexions, dont l’hippocampe, une zone essentielle au bon fonctionnement de la mémoire.


6. Bien manger : Le cerveau est un organe bien particulier dont les besoins nutritionnels commencent à peine à être connus. En mangeant mieux vous pouvez améliorer vos facultés cognitives, protéger votre cerveau et même ses capacités de récupérations.

Suivez le programme du DC BREDESEN


7. Faites-vous plaisir : Chaque nouvelle apprentissage crée un nouveau circuit dans le cerveau. Garder le cap ! Avec la théorie de Hebbs !

- Théorie du traitement cognitif -

Cette règle suggère que lorsque deux neurones sont excités conjointement, il se crée ou renforce un lien les unissant. Cette théorie tente d'expliquer l'apprentissage associatif, dans lequel une association est faite par la répétition de deux stimuli. La répétition d'un stimulus seul entraîne le rappel de l'autre stimulus ensuite.

La théorie de Hebbs stipule que pour adopter de nouvelle habitude qu’il suffit d’effectue le nouveau comportement à la même heure tous les jours ou à un moment déterminé en interaction avec un autre action, associer le nouveau comportement à une habitude déjà actuelle, exemple :

Vous désirez boire plus d’eau

- Prenez un verre d’eau avant chaque repas

- Faite un pipi et buvez un verre d’eau

Lorsque vous intégrez de nouvelle habitude, choisissez quelque chose d’agréable. Ainsi la motivation sera meilleure.

- Prendre une marche et pratiquer des techniques de respiration

- Pratiquer des étirements avant de sortir du lit

- Faire une lecture et boire un smoothie ou une tisane, au lieu d’un café

Planifier une sonnerie pour votre nouvelle habitude, car la répétition est gage de réussite


Donald Hebb, Canadien, né à Chester, en Nouvelle-Écosse, est devenu un scientifique de renommée mondiale qui a fait avancer les études physiologiques en psychologie.


Découvrez nos services pour les personnes atteintes de troubles neurocognitifs : https://www.serviceshuma.com/services-aide-a-la-personne

11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page